HANDPAN & DIDGERIDOO : le mariage inévitable !

Voilà une rencontre inévitable que j’ai vécue et vis encore aujourd’hui : la rencontre de deux instruments paradoxalement opposés et complémentaires à la fois.

Comme le dit le dicton : ce sont souvent les opposés qui s’attirent !

Mais d’abord, faisons un petit tour historique de ces instruments qui représentent pour moi les éléments vitaux de notre belle planète :

Le didgeridoo : si vous êtes en train de lire ce sujet, c’est que forcément vous connaissez un peu l’histoire de cet instrument ancestral qui existe depuis plus de 20 000 ans. Sinon, je vous invite à lire cette page qui vous en dira plus sur le didgeridoo : https://www.didgeridoo-didjaman.fr/la-grande-histoire-du-didgeridoo/

Le HandPan : cet instrument aux sons célestes et lumineux, est né en Suisse en l’an 2000. Les créateurs sont FELIX ROHNER et SABRINA SCHÄRER. En 1976, Félix Rohner eu une sorte de déclic en écoutant un orchestre de Trinidad dans les rues de Bern. Ensuite, il s’associa avec Sabrina Schärer ont donné un nom pour créer la marque « HANG ». Ce qui amènera une légère confusion dans le temps en laissant penser que l’instrument s’appelle le Hang. L’histoire à ce jour fait que les fabricants émergeants amèneront une appellation commune qui sera le HANDPAN. Respectant et évitant ainsi toutes confrontations juridiques avec Félix et Sabrina.

Il faut également comprendre que la phase d’essai est très importante pour lancer un instrument sur le marché. C’est la chance qu’a pu avoir le grand percussionniste STEVE SHEHAN pour mettre au point les sonorités du Handpan avec Felix et Sabrina.

Pour en savoir plus sur l’origine et l’historique du HandPan, je vous invite à lire cette page Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hang

Pourquoi ce mariage inévitable ?

Le mariage de ses 2 instruments se fait par le son et est inéluctablement la première évidence. Le son suave et tellurique du didgeridoo touche un bon nombre de personnes depuis plusieurs décennies… notamment avec le groupe JAMIROQUAÏ, qui nous avait fait une entrée en matière plutôt sympathique avec sa chanson « When you gonna learn » en 1993 chez Sony Music, et qui lançait déjà une alerte sur le comportement humain illogique. Ensuite s’enchaineront les Jeux Olympiques de l’an 2000 à Sydney et le plus grand festival mondial de didgeridoo « Le Rêve de l’Aborigène » (créé par le joueur français de didgeridoo Sylvestre Soleil) qui participeront à une réelle mise en avant du Didgeridoo dans le monde.

Le Handpan émet des sons très harmoniques qui personnellement me font penser à quelque chose de spatial, de l’au-delà. Comme des rayons de soleil qui traversent les nuages. Donc je pense que la rencontre musicale entre ses deux mondes sonores était logique et incontournable. Comme la rencontre de deux être unis par l’amour… et que l’on ne peut expliquer. Le féminin et le masculin enfin réunis.

Le deuxième point important de ce mariage est visuel. Le Didgeridoo est un instrument plutôt phallique par sa forme, et on peut souvent observer le joueur s’agiter avec son instrument… un peu comme un homme en train de faire l’amour.

Le Handpan a une forme ronde comme un fœtus ou un Ovni, et le joueur a plutôt une attitude calme et posée lorsqu’il joue son instrument… ce qui me fait penser à la femme en général. L’homme gesticule et la femme est une fleur que l’on cueille… une loi naturelle en quelque sorte.

Des groupes à vous conseiller ?

Bien sûr !  Car l’association sonore ne s’est pas fait attendre pour donner naissance à des groupes magnifiques à travers le monde. Je citerais quelques groupes comme : KOSMOZ, 3KEYS, OLOJI, WADHOM, MATSUMOTO, JEREMY NATTAGH, YATAO, WAAGAL, EOLYA, GUITOTI etc…

Avec l’observation et le recul historique du didgeridoo, on s’aperçoit qu’avec les événements que  vit le monde du HandPan actuellement, il suit le même tracé, l’histoire et l’évolution que le didgeridoo a vécu dans le temps : avec ses pionniers comme les joueurs KLAÏM, DAVID CHARRIER etc. Ce qui a permis à CEDRIC PLA, un autre français (décidément !) de créer le HANDPAN FESTIVAL en 2014, et qui deviendra le plus grand festival mondial de HandPan en seulement quelques années. A croire qu’on a de belles idées dans notre hexagone… ça fait du bien !

J’aimerai jouer et créer un groupe de HandPan et Didgeridoo, mais je ne sais pas quel instrument choisir ?

Voici quelques conseils pour les musiciens et mélomanes en herbes :

  1. Ne vous pressez pas… laisser vous imprégner des groupes existants en écoutant leurs disques et en regardant leurs musiques sur Youtube… et votre choix de l’instrument se fera naturellement avec le feeling.

  2. Achetez-vous un instrument de qualité, car ce n’est pas le manque de fabricants qui fera défaut aujourd’hui… vous avez largement le choix ! Demande à Google… il est ton ami…

  3. Prenez le temps de vous former… donc prenez des cours ! Des joueurs professionnels ont galéré avant-vous et à votre place. Donc laissez votre côté hippy en pensant que l’autodidactie vous mènera à bon port, car ces professionnels ont mis en place des méthodes efficaces qui vous permettront d’avancer plus rapidement et d’économiser des mois de galères et de défauts acquis en autodidacte… c’est entre vos mains, à vous de voir !

  4. Une fois de plus je conseille de rencontrer d’autres personnes qui ont les mêmes attirances que vous. Cela vous aidera a partager et évoluer… et n’hésitez pas à vous déplacer, ça fait partie de l’histoire du musicien. Je ne connais pas un seul groupe qui n’a jamais fait de kilomètre et qui a réussi dans sa cave.

  5. Exposez-vous ! Exposez-vous ! Exposez-vous ! Cela ne vous fera que du bien. Donc courez après le live, une prestation face à un vrai public. Vous en tirerez une pleine recharge de batterie mentale… surtout quand les gens viennent vous voir pour vous remercier du bonheur et de la découverte que vous leur avez donné ! Quelle joie de voir leurs yeux briller…

Jérémy Nattagh @ Handpan Festival

Comment puis-je voir ces groupes et quels sont les festivals où ils jouent ?

Et bien il vous faudra bouger maintenant… et j’ai hâte de voir de nouveaux groupes et de nouvelles têtes sur les scènes de nos fabuleux festivals, donc je citerai les suivants :

En France, nous avons quelques festivals officiels qui défendent cette approche du mélange des cultures… les voici :

HANDPANAME : le festival parisien qui se déroulera le 15 et 16 Mai 2020 => https://www.facebook.com/Handpaname/

HANDPAN FESTIVAL : le festival de la région de Béziers qui se déroulera le 26, 27 et 28 Juin 2020=> https://www.festivalhandpan.com/

HANDPANALA : le festival Alsacien qui se déroulera le 30 et 31 Mai 2020 => https://www.facebook.com/Handpanala-610889672719396/

ETE NOMADE : le festival de la forêt d’Orient qui se déroule au début du mois de Juillet => https://www.facebook.com/EteNomadeConventionHangDidg/

NOMADIDGE : le festival de la région de la Rochelle qui se déroulera  le 28, 29 et 30 Août 2020 => http://nomadidge.fr/

L’ARBRE QUI MARCHE : le festival qui se déroule à Saint-Martin-du-Bois, entre le Mans et Nantes vers la mi-Août =>https://www.larbrequimarche.asso.fr/

LE RÊVE DE L’ABORIGENE => le festival de la région des Deux-Sèvres qui se déroulera  le 24, 25 et 26 Juillet 2020 => https://www.facebook.com/lerevedelaborigene/

Comme vous pouvez le constater, les festivals ne manquent pas pour y découvrir et voir ces 2 mondes musicaux se rencontrer… c’est plutôt cool. De plus je vous y invite fortement car vous vivrez un moment unique… une sorte de bulle dans laquelle on peut mettre nos petits tracas de côté, et décompresser totalement !

CONCLUSION :

Le HandPan est fait de métal. Le didgeridoo est fait de bois. Deux élément que nous donne notre planète. A nous de les utiliser à bon escient et d’en faire bon usage… ce dont je ne doute pas quand je vois et discute avec toutes ces belles personnes qui fabriquent, jouent et créer des évènement consacrés à la rencontre de ses deux mondes complémentaires, et pour notre bonheur à tous !  Bravo… keep going guys !

Pour les autres groupes mélangeant le didgeridoo et le handpan, je vous invite à parler de vous dans les commentaires… car ici on adore les découvertes !