Et si ESTAS STONE jouait du Didgeridoo ou du Handpan…

Il y a parfois des moments où l’on a envie de parler d’un artiste que l’on aime, sans détour. Parce qu’il dégage ce « quelque chose » que peu d’artistes ont. Ce « truc » qui fait que, dès qu’il touche son instrument, vous êtes transporté avec les anges vers je ne sais où ! Mais vous n’êtes plus là… you’re gone !

Quand j’écoute et je regarde ESTAS TONNE, voilà ce qu’il se passe dans ma tête quand ce bel artiste me transmet son amour pour la musique à travers sa passion sans conditions pour la guitare ! Le même genre de passion que me donnent certains artistes de didgeridoo comme ONDREJ SMEYKAL, ANDREW LANGFORD, ASH DARGAN et bien d’autres… ou bien dans le Handpan comme STEVE SHEHAN, KABECAO, KLAÏM etc.

Personnellement, j’ai découvert ESTAS TONNE par hasard sur une plateforme d’écoute dans la fameuse case « Artistes similaires » … et j’ai cliqué sur son album « INFERNAL FLIGHT » pour voir de quoi il s’agissait… et là, BAM ! Grosse claque dans la gueule ! Je marche dans PARIS, il est 3 heures du matin, et voilà que ce morceau de 64 minutes me transporte au paradis sans me demander si j’étais d’accord. Et j’ai 2 bonnes heures de marche à faire pour rentrer à la maison… et je décide d’y aller à pied à la vue de la qualité musicale que j’avais dans les oreilles ! Magique ! Et me voilà marchant dans les rues de la capitale, la tête en l’air en train d’admirer les vieilles rues de la ville qui m’a tout donnée pour la musique !

Le lendemain, je décide d’aller voir qui est cet artiste qui m’a tant fait planer la veille, et je découvre un homme d’origine Ukrainienne, qui se dit être un troubadour des temps modernes. Sa particularité est de prendre sa guitare, des pédales à effets, un ampli et de se poser sur des places publiques à travers le monde… pour jouer ce qu’il aime tout simplement ! C’est-à-dire une sorte de Flamenco que je qualifierai de très « spatial », avec des moments très doux et planant, puis des accélérations qui vous donnent envie de courir sur une plage ou bien de monter à cheval et galoper à fond vers je ne sais où !

Bien sûr, il connait son talent et il sait ce qu’il fait… donc capture vidéo à chaque représentation, puis posté sur YOUTUBE à chaque fois… et entouré aujourd’hui d’un manager, vidéaste etc.

Il collabore également avec le monde du cinéma avec notre réalisateur français Claude LELOUCH dans le film « CHACUN SA VIE » en 2017, et le film « TIME OF THE SIXTH SUN » de Nikki ‘LUNA’ WILLIAMS.

Maintenant, la question que je me suis posé ce matin en écoutant son dernier titre « SPIRIT OF TIME » et qui m’a donné envie de faire cet article était :

« Et si ESTAS TONNE jouait du didgeridoo ou bien du Handpan ? Qu’aurait-il fait ? »

La réponse était évidente à mes yeux et oreilles : « pas besoin d’ESTAS TONNE au didgeridoo et Handpan car nous en avons déjà des artistes talentueux en fait ! » … chacun sa place !

Estas TONNE aime enregistrer ses albums en direct live, il en sortira 23 albums, de 2002 jusqu’à aujourd’hui… que dire de plus ? Quand la passion vous anime, l’imagination reste le seul moteur à démarrer… ce qu’il fait avec brio !!!

CONCLUSION :

J’espère qu’avec ces quelques mots et liens vidéo de cet article, vous donneront envie d’écouter ce magnifique artiste très inspiré et envoûtant !  N’hésitez pas à aller écouter sa discographie et découvrir ses lives magiques… merci ESTAS TONNE !!!

Suivre ESTAS TONNE :